Womanizer lance un sextoy écologique ?!

Depuis 48 heures, les magazines et divers médias féminins s'enflamment pour présenter le nouveau jouet de Womanizer. Et pour cause, le 29 Mars 2021, la marque de lovetoys a lancé une campagne de crowdfunding pour lancer son premier sextoy écologique : selon les promesses de la marque, il serait donc végane, biodégradable, et donc, écologique.

J'avoue que cela m'a beaucoup interpellé, et j'ai donc eu envie de creuser un peu le sujet (pas comme les magazines féminins cités plus haut donc, sorry not sorry Elle et Flair...).


La marque womanizer


Womanizer est une marque allemande (comme beaucoup de marques de sextoys d'ailleurs) qui opère désormais partout dans le monde grâce à des sièges sociaux au Canada, à Hong Kong et en Allemagne. C'est une marque connue, qui n'a plus à faire ses preuves. Elle fait partie de ces entreprises qui ont permis de révolutionner le plaisir féminin notamment grâce aux stimulateurs clitoridiens.

La marque fait partie du groupe allemand Wow tech group, né de la fusion entre Womanizer et l'entreprise canadienne Standard innovation corporation.


Les promesses Womanizer pour un sextoy écologique


Le nouveau sextoy écologique de Womanizer apporte quelques promesses intéressantes : tout d'abord, il est fabriqué à base de biolene, une matière qui remplace le plastique du jouet. Ce serait donc ce qu'on appelle un bioplastique : il est fabriqué avec 70% de matériaux naturels, et composé principalement d'amidon de maïs. J'ai voulu me renseigner sur la matière mais il m'a été très difficile, voire impossible, de trouver des informations sur ce composant, qui doit être très novateur. J'ai trouvé une information utile (mais bon, à prendre avec des pincettes, ce n'est pas une parole d'évangile non plus) : dans cette étude menée par la chambre de l'agriculture d'Occitanie, une étude a été réalisée pour comparer la biodégradabilité des pailles écologiques, fabriquées en bioplastique. En page 3, on peut lire les résultats de l'étude, et le biolene est la matière qui est parmi les moins biodégradables testées. En page 4, on lit que une conclusion similaire.


Le sextoy est démontable, ce qui permet de recycler aisément les pièces unes par unes.


Le nouveau jouet womanizer est emballé dans un pochon en coton certifié biologique, et pour cette campagne, chaque achat permet à Womanizer de faire un don à l'association One tree planted, qui agit en faveur de la reforestation. L'emballage est en carton et ne contient aucun plastique.


Du greenwashing chez Womanizer ?


C'est évidemment la question que je me suis directement posée quand on m'a partagé l'information sur ce sextoy durable. Je vous propose tout d'abord de regarder le spot publicitaire de Womanizer pour présenter le nouveau sextoy :


On y retrouve effectivement les codes du marketing écolo : une colorimétrie rassurante grâce au vert, un imaginaire autour des plantes, des fleurs, qui laisse penser que le produit est donc naturel et respectueux de la nature.

Le nom du sextoy s'appelle "Premium eco", ce qui laisse là aussi penser que le produit va donc être respectueux de l'environnement.


Mais alors, Womanizer pratique-t-il le greenwashing ?

Honnêtement, je ne sais pas. J'ai tendance à penser qu'un objet doté d'une batterie (qui doit donc contenir des composants polluants) et vendu par une multinationale partout dans le monde ne peut pas être écologique. Je ne dis pas que cette marque est mauvaise, je dis simplement que, par essence, le produit que l'entreprise vend est polluant. Je possède moi-même des sextoys, j'en fais régulièrement la promotion sur mes réseaux, mais il faut rester réaliste : oui, un sextoy, ça pollue plus que nos doigts.

Je n'ai pas de sextoy de la marque Womanizer chez moi, et j'ai donc cherché sur leur site internet où sont fabriqués les jouets, et j'ai pu lire avec plaisir que les produits du groups Wow tech dont fait partie Womanizer sont fabriqués en Allemagne. C'est donc un bon point si l'on vit en Europe, mais étant donné que l'entreprise vend partout dans le monde, l'activité commerciale de la marque n'est pas écologique.

La marque parle également d'un sextoy recyclable : mais qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'il faut renvoyer son sextoy à la marque quand il ne marche pas plus afin qu'ils récupèrent les composants électroniques et qu'ils recyclent le biolene ? Qui fait ça ? Et surtout, comment comptent-ils mettre ça en place (on a pas de réponse là-dessus).


Pour moi, créer un nouveau produit dont l'argument de vente est l'écologie me semble un peu gros ; je pense aussi que l'utilisation des termes "biodégradable" et "recyclable" est un peu too much, et que la marque surfe donc sur la tendance écolo pour vendre plus. Néanmoins, remplacer le plastique par le biolene, soutenir une association, interdire le plastique dans ses emballages, ce sont des pratiques qui méritent d'être démocratisées au sein du marché du sextoy, dont les produits sont souvent suremballés (Satisfyer si vous passez par là ...).


Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse... vous l'aurez certainement compris :)