Soigner ses règles douloureuses naturellement

Ah, les règles douloureuses ... Comment vous dire que j'ai retourné le problème 10 000 fois dans ma tête : pourquoi suis-je destinée à souffrir autant ? Pourquoi ça fait si maaaal ? Pourquoi ai-je à la fois mal au ventre, à la tête, aux jambes, une diarrhée et une bonne envie de mourir tellement mes hormones font n'importe quoi ?!


Bon, ça, c'était avant que je me prenne en main : pendant des années, j'ai soigné mes règles douloureuses à base de Doliprane et d'Antadys, parce que je ne savais pas faire autrement, tout simplement. Heureusement, les choses changent, les femmes reprennent le pouvoir, et certaines nous proposent désormais des solutions efficaces et naturelles pour soulager les douleurs menstruelles. Bien sûr, si rien ne fonctionne chez vous, ne culpabilisez pas à l'idée de prendre des médicaments : c'est VOTRE confort en priorité ! Seulement, je me dis que ces alternatives naturelles sont encore si peu connues qu'un article sur le sujet ne peut pas faire de mal :)


Les plantes à la rescousse pour se soigner naturellement


Cela fait presque un an que j'ai intégré les tisanes à ma routine spécial SPM (syndrome prémenstruel) et règles douloureuses. En effet, de nombreuses plantes sont connues depuis des millénaires pour soulager les crampes, aider à la digestion et réduire les douleurs diverses. Pourquoi on ne le crie pas haut et fort ? Parce que ça ne remplit pas les poches de l'industrie pharmaceutique, pardi !


Pourtant, le framboisier, une plante que l'on trouve dans nos jardins, qui pousse facilement, est un remède idéal contre les règles douloureuses, et 100% naturel ! En effet, cette plante a un effet anti-spasmosdique, elle permet aussi de fortifier l'utérus. Appelée "plante de la maternité harmonieuse", elle est recommandée pour harmoniser le cycle, et même pour les femmes enceintes ! Associée à la menthe poivrée, dont le rôle est de stimuler notre organisme pour réduire les douleurs, elle fait des merveilles.

La sauge est un autre allié des douleurs menstruelles, car elle agit sur les fluctuations d'humeur et les problèmes digestifs.


Personnellement, je bois des tisanes à base de ces plantes environ 6 jours avant mes règles, deux fois par jour (matin et après-midi). J'en bois aussi pendant mon cycle, deux à trois fois par jour.


Soulager les règles douloureuses avec l'huile de CBD


Je sais que c'est la mode, que ce produit a envahi le marché et que cela n'aide pas forcément à avoir confiance, tant les marques se multiplient et tant le marketing est omniprésent. Pourtant, je dois le confirme, l'huile de CBD a un réel impact sur les règles douloureuses.

Pourquoi ? Parce que le cannabidiol, une substance contenue dans le chanvre, a des propriétés apaisantes, c'est un excellent anti-stress puisqu'il a la propriété de détendre les muscles, notamment ceux contractés pendant nos règles !


J'utilise le CBD le soir, ou quand nécessaire par exemple lors de mon premier jour de règles : grâce à la pipette du flacon, je place 3-4 gouttes d'huile sous la langue, puis j'attends environ 1 minutes avant d'avaler le produit. Sur moi, c'est assez impressionnant : 20 minutes plus tard, je sens mon corps comme vraiment détendu.

Personnellement, j'ai toujours utilisé de l'huile à plus de 10% de concentration en CBD, sinon, ça ne me faisait aucun effet. Pourprées, la marque de culottes menstruelles avec laquelle je travaille depuis 2 ans, vient de sortir son huile à 12%, infusée avec les plantes mentionnées plus haut : une alliance 100% naturelle pour réduire les douleurs menstruelles et se détendre.


Prendre soin de son corps contre les règles douloureuses


Mais ce n'est pas tout ! On peut aussi agir physiquement sur son corps pour réduire les douleurs menstruelles naturellement :

  • Une bouillotte, à placer sur le ventre ou dans le dos

  • La masturbation, car de nombreuses femmes témoignent d'une réduction de leur règles douloureuses avec l'orgasme

  • Les massages, par exemple à l'aide d'une huile végétale et essentielle (menthe poivrée) ou bien grâce au baume Pourprées, enrichi en plantes bio idéales pour décontracter les muscles, éviter les spasmes et faciliter la digestion !


Quelques autres conseils ...

J'en profite pour ajouter quelques éléments : en général, j'essaie de réduire, voire d'arrêter l'alcool, quelques jours avant mes règles, et d'éviter de m'enfiler une burrata ou un camembert entier la veille ou le jour de mes règles. Bref, je réduis tout ce qui est inflammatoire, pour réduire les douleurs.

Mais surtout, je ralentis. J'ai ce privilège de travailler à la maison, et donc, je m'autorise de moins travailler, voire pas du tout, pendant ce premier jour de règles qui est vraiment désagréable. Je sais que ce n'est pas donné à tout le monde, mais quand on en a l'occasion, n'oublions pas qu'on a pas à être productif.ve tout le temps !


Article sponsorisé pour la marque Pourprées.